Esprit

Là où on pourrait imaginer une meute d’hommes s’acharnant sur une pauvre femme, l’esprit de Gang Bang à Paris est tout autre. Car ce sont les hommes qui se mettent à la disposition de la femme, et non l’inverse. Il va sans dire que notre conception est plus proche du raffinement, que de la partouze à la sauvette dans des endroits lugubres, à l’hygiène douteuse. Et qu’elle correspondrait à un fantasme bien souvent de l’époux, du concubin…

La femme est à l’honneur

Nous pouvons recevoir dans des appartements de standing en île de France. Mais organisons aussi dans des hôtels, ou autres endroits insolites, comme cette limousine de 15 mètres. Exit les « formule 1 » avec vue sur le cimetière et la douche sur le palier. Exit les soirées ratées où les hommes forment une file d’attente à n’en plus finir, le sexe à la main, n’en pouvant plus d’espérer satisfaire une femme… ce qui nous importe, c’est son plaisir.

Le gang bang en limousine de Lisa

Nous préférons la qualité à la quantité

Préservons l’esprit si particulier du gang bang, osmose des plaisirs, raffinement des corps se mêlant et se démêlant. Où l’égoïste fait place à l’altruiste, donnant et recevant jusqu’à la satisfaction, la jouissance. C’est pourquoi nos soirées se réalisent en petits comités, entre 3 et 5 hommes choisis suivant les désirs du couple mais surtout de la femme. Enfin, sachez que mettre en place une soirée est un exercice difficile. Il faut prendre contact avec le couple, convenir d’une date. Concocter un scénario original pour celles qui le désirent. Jongler avec les agendas et les disponibilités des uns et des autres, enfin trouver l’endroit susceptible de nous accueillir…

Afin d’éviter de perdre du temps, précisons qu’une photo de Madame, habillée, visage découvert est nécessaire ainsi qu’un numéro de téléphone pour un contact rapide. Sans cela nous ne donnons pas suite. Cette photo sera mise en ligne, visage flouté, dans la rubrique Prochaine soirée. Précision importante, sachez que nos soirées n’ont aucun but lucratif.

Crédits Photos : Gang Bang à Paris