Paris la nuit, ce n’est pas fini…

Paris, ville de lumières, notre écrin depuis 15 ans, qui nous ouvre ses bras pour nos plaisirs interdits. Ville qui nous surprend encore et toujours, et que nous surprenons à notre tour quand ses murs résonnent de nos coupables ébats… Alors, quand je m’y ballade, pas un quartier, une rue, un commerce, un immeuble qui ne soit en rapport avec nos jeux libertins. Si vous saviez à quel point je suis fier de rendre hommage à cette ville, d’y jouer, d’y jouir…

Les jouissances dans Paris la nuit ont une saveur particulière

Pour ce qui est de l’hommage, notre ami Fm Numa, en profite aussi pour shooter la capitale, toujours la nuit. Mais, quand les corps se démêlent, que ces dames se recoiffent ou fument. Et cela donne des clichés inattendus, des images chargées d’érotisme et de beauté. Comme cette tour Eiffel qui se dresse, au loin, dans l’obscurité. J’y revois aussi Lisa sur ce balcon, une coupe de champagne à la main, sa cigarette de l’autre. Sans oublier son rictus complice et coupable après plusieurs heures de jeux.

« Respirer Paris, cela conserve l’âme » Victor Hugo

Paris, l’échangiste, la libertine, la sadique mais parfois aussi la masochiste, qui a tant souffert mais qui ne montre rien. Paris qui écarte ses cuisses, comme une amante insatiable. Mais aussi généreuse et altruiste en nous autorisant ces escapades : Naomie en limousine, qui remonte son avenue Foch, ou Joyce dans ce loft avec piscine. Ou encore Rubis dans ce somptueux appartement Haussmannien. Paris, l’impudique, l’insolite, la polyglotte…

Le rendez-vous des libertines de toute l’Europe

De Madrid à Lisbonne, en passant par Rome ou Londres, San Francisco ou Sydney, ce sont en effet les libertines des quatre coins du monde qui y ont fait une halte. Mais avec toi Paris, le temps s’est arrêté, quand tu nous ouvres tes bras, nous ne savons jamais quand tu nous laisseras repartir…

Si vous aussi disposez d’un endroit insolite ou de standing, uniquement dans la capitale, merci de nous contacter.

Crédits Photos : Gang Bang à Paris

Laisser un commentaire