La vision de l’échangisme de la belle Sophie

Sophie découvre l'échangisme

Quand on est organisateur de soirées libertines, deux choses vous touchent au plus haut point : faire découvrir l’ échangisme pour la première fois, et les compliments glissés au creux de l’oreille. En effet ce n’est pas rien de confier les clefs de sa sexualité à un homme, cela l’est encore moins quand c’est à un groupe…

Pourquoi goûter à l’échangisme dans une soirée privée ?

Ils sont nombreux celles et ceux qui sont tentés par cette pratique à la mode. Sophie en fait partie et ne regrette absolument rien. En cela une première fois est très importante car elle conditionne tout. Et en cela l’organisateur est la clef de voûte de la soirée. Encore la suite d’un prestigieux hôtel Parisien comme écrin, où Sophie y était éblouissante. Bientôt rejointe par un autre couple, beau et joueur. Il fallait d’abord impérativement bien assortir laisser les deux couples, et les laisser s’amuser entre eux. Puis faire venir les hommes.

Le plaisir multiplié à l’infini

Quand Jean-Yves, Rafaël, Marco, Jérémie se joignirent à nous, ce fut l’explosion du plaisir. La soirée prit une autre tournure, l’intimiste s’effaça au profit de l’exhibitionnisme, du voyeurisme et une formidable bonne humeur s’y dégagea. Sophie y était totalement décoiffée, lubrique, et on pouvait même y apercevoir une certaine perversité dans on regard. Jouissances à l’infini, où le temps semblait s’être arrêté. Or, justement, l’avantage des soirées que nous organisons est que nous maîtrisons tout. Et même le temps ce soir là nous appartenait.

Qui m’a pris ma culotte ?

Cette phrase prononcée par Sophie à la fin de ces longues heures de partage eût le don de m’amuser… Cette pièce au demeurant si bien rangée, était devenue un foutoir indescriptible, mais si dans une prochaine soirée vous entendez cette magnifique créature proférer cette phrase désormais célèbre, dites-vous bien que la première fois ce fut à Paris…

Crédits Photos : Gang Bang à Paris

Laisser un commentaire