hédonisme et Camille ne font qu’un

hédonisme ou la quête de Camille

Camille est l’agréable surprise de notre aventure. Nouvelle compagne de Marc, douce, d’une grande timidité, mais volcanique dès qu’elle se sent en confiance. Mais dans le loft blanc de Pierre, l’atmosphère était pesante. Car toujours cette peur de se faire planter à la dernière minute… C’était notre deuxième soirée avec Marc, la première avait eu lieu dans un grand appartement en chantier en face de l’ancien siège de l’UMP, rue de la Boétie. Où Nous étions en bleu de travail, ouvriers d’un soir qui attendions une magnifique soumise tenue en laisse…

Hédonisme quand tu nous tiens

Confortablement installée dans le grand canapé blanc, la belle trentenaire croisa et décroisa ses jambes. Une coupe de bon champagne à la main. Christophe, libertin aguerri, attendait le bon moment pour passer sa main sur la cuisse, puis descendre délicatement vers cette vulve trempée. Ce qui avait le don d’amuser au plus haut point Marc, et faire apparaître le rouge aux joues de Camille. Elle s’abandonna lentement, cherchant du regard son mentor, tout en libérant les sexes gorgés de désir de Christophe et de votre serviteur.

Cueillir la rose avant qu’elle ne se fane

L’ hédonisme transpirait même des murs du loft d’artiste. Les cris de jouissance de Camille, associés aux puissants râles de plaisir des trois hommes. Et obligèrent Pierre à les couvrir par les décibels de son cd. Carpe Diem encore et toujours ce soir là, et puisque nous profitions du moment présent, nous avions également envie de donner le meilleur de nous-même. Camille spermophile souhaitait recevoir sur son doux visage le sperme des quatre messieurs. Une fois cette tâche effectuée, nous la vîmes réajuster sa robe rouge, remettre en place son chemisier, passer son rouge à lèvres vif, se parfumer puis nous saluer tout aussi timidement qu’à son arrivée.

Crédits Photos : Gang Bang à Paris

Laisser un commentaire