bdsm revisité par soumise Tatiana

Tatiana adepte de bdsm

Nous avions rendez-vous dans cette suite de ce grand hôtel de l’avenue Montaigne.A priori à des heures où les enfants sont couchés, Catwoman nous attendait… Adepte de jeux Bdsm, elle était en levrette sur son grand lit. Pendant que son mentor nous briefait au bar. Nous devions donc monter chacun notre tour et « profiter » de Tatiana, visuellement puis physiquement. Nous avions fait connaissance avec ce couple déluré via un site de rencontres libertines. Originaires de Flandre, et au contact fort sympathique, il me tardait d’approfondir nos échanges.

Le contrat bdsm de la soumise

Des anneaux au sexe, un corps ferme, mais éprouvé par la position. Elle entendit mais ne put voir qui allait être le premier à s’occuper d’elle. Elle appartenait à son maître et ne souhaitait pas le décevoir. Aussi quand mon sexe pénétra fougueusement son séant sans lubrifiant, elle s’agrippa aux draps de son lit mais resta digne malgré la fougue de mon assaut. Puis ce fut le tour de Marco et Louis qui à leur tout firent leur apparition…

Les joies de la double pénétration

Les deux complices, adeptes de mes soirées avaient l’habitude de jouer ensemble et leur complicité se sentait. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je considère que les soirées réussies se font avec des hommes habitués et qui se connaissent parfaitement. Le jeu se poursuivait avec des pauses voulues par la soumise. Le « soft » des photos prises par Numa tranchait avec le « hard » des positions que lui faisait prendre le maître. Dont une double pénétration d’une infinie longueur, Tatiana, un bâillon-boule en bouche.

La chatte sur le toit brûlant

Nous dominions le monde, nous dominions Paris, la suite sur les toits nous permit quelques photos exclusives d’une chatte miaulant sur la terrasse, dans la brume Parisienne, la tour Eiffel au loin. Un souvenir inoubliable…

Crédits Photos : Gang Bang à Paris

Laisser un commentaire