porte parole du gang-bang pour Prisca2 min de lecture

Last Updated on 3 semaines by Bertrand Bret

En ce jour d’automne 2023, nous nous apprêtions à recevoir un couple délicieusement bien assorti. Prisca et Barnabé avaient délaissé leur paradis sur terre pour faire escale à Paris… Mais tant qu’à faire, autant joindre l’utile à l’agréable, et pour cela je disposais d’absolument tout. En effet le cadre idyllique réservé, ainsi que les cinq hommes du groupe. Néanmoins il ne fallait pas oublier qu’l nous fallait composer avec un événement de taille qui avait lieu en France : la coupe du monde de rugby. Enfin la date validée, Barnabé me fit parvenir via WhatsApp, quelques clichés évocateurs de la belle. Mais en les recevant, je ne pus m’empêcher de me projeter à l’instant t. Au moment où après avoir bu quelques gorgées de cet excellent champagne, la très sexy et sexuelle Prisca, allait nous donner son feu vert pour se convertir en la porte parole du gang-bang.

exhibition de Prisca la porte parole du gang-bang
Le formidable pouvoir sexuel de Prisca

La timidité apparente se transformera en impertinence

Barnabé m’avait prévenu, sa douce moitié avait besoin de prendre son temps, se sentir à l’aise…Mais aussi se sentir désirée, ce qui permettrait d’effacer la timidité au profit de l’audace. Nous n’allions pas tarder à le découvrir…Mais pour l’instant le volcan était au repos, comme silencieux, Prisca nous jaugeait. Bien évidemment, notre intention était de lui donner autant de temps, donc d’espace qu’elle le souhaitait. Car comme le dit l’adage: « tout vient à point à qui sait attendre ». Mais dieu que cette femme était sexy, et savait à merveille se faire désirer.

En attente de sexe
Le désir envahit son corps

Prisca la porte parole du gang-bang

Désinhibée, Prisca allait petit à petit lâcher les chevaux, nous avions droit à un récital, une symphonie sexuelle. Et nous ne tardions pas à découvrir le péché mignon de la belle qui était devenue sauvage… « Sortez vos queues! » cria-t-elle, « je veux vous vider ! ». Jamais, dans mon vécu libertin, je n’avais souvenir d’une fellation exécutée avec une telle maestria…Assise sur le canapé, les jambes écartées, Prisca venait de me faire jouir en quelques minutes, mon sperme abondant inondait sa bouche et son visage… Voilà une redoutable spermophile me disais-je dans un coin de ma tête. Mais les festivités ne faisaient que commencer, et Nicolas guida Prisca jusqu’à la chambre…

la soif d'hommes
J’adore le sperme

Le sexe dans tous ses ébats

Nous n’étions pas trop de cinq messieurs ce soir-là, je le constatais en me rendant à mon tour dans la chambre…Prisca se faisait copieusement pénétrer par Nicolas, en levrette, tout en suçant en même temps Bruno et Jean Michel…Quant à moi je contemplais ce spectacle offert, non sans un certain plaisir…Après de longues minutes de sexe intense, Prisca réclama la semence en abondance dans sa bouche, pour le bukkake final…

La bonne nouvelle est que ces deux-là reviennent nous voir en septembre 2024, « ne pas reconnaître son talent, c’est faciliter la réussite des médiocres »

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris

Laisser un commentaire