Gang Bang Fetish dans un palace Parisien3 min de lecture

Mise à jour il y a

Quand nous traversons une période de crise profonde, par confort, nous nous tournons vers le passé. Nous nous rattachons à nos valeurs. Et puisque j’évoque ici les valeurs, comment ne pas vous relater la plus extaordinaire des soirées fetish jamais vécue par nous. Le gang bang le plus classe, élégant, ultime jamais vécu. Mais, pour cela, il nous fallait un cadre, un écrin de choix, j’ai nommé Le Plaza Athénéé. Une fois le cadre de cette escapade défini, un couple Belge à tendance BDSM, enfin  trois complices libertins adeptes de soirées déjantées. Nous étions un samedi soir, le dix-sept novembre 2012… Ce soir-là, chères lectrices et lecteurs, restera gravé dans nos mémoires… Voici le Gang Bang Fetish.

Pas besoin de vous préciser qu’à cause de l’épidémie de Coronavirus, cet article traite d’une soirée passée…

Le gang bang fetish
Tatiana offerte menottée…

La rencontre épique au bar de l’hôtel

A 21 heures précises, mon téléphone vibra, c’était Peter qui nous attendait au bar de l’hôtel. Mais il n’était pas seul, l’amant qui répondait au prénom de Sven l’accompagnait. Ils étaient désolés du retard pris, mais nous savions pertinemment que pour ce genre de scénario, cela se produisait régulièrement. Pour nous, le plus problématique n’était pas là, il s’agissait surtout de ne pas se faire remarquer dans pareil endroit… Pour plus de discrétion, Peter et Sven avait prévu de nous détailler le déroulé de la soirée. Sans doute afin de simuler leur cérébralité. Mais surtout encore une fois pour être le plus silencieux possible… Donc, je serai le premier à me rendre dans la spacieuse suite, où Tatiana la soumise me serait offerte, en levrette sur le lit. Parée d’un corset en latex, de bottes et d’une cagoule de Catwoman, dans le même matériau, elle s’attendait à subir mes assauts.

Le gang bang fetish : Tatiana se prépare pour le deuxième assaut...
Tatiana se prépare dans la salle de bain

Le Gang Bang Fetish pouvait commencer…

Comme à chaque fois, les éternelles questions me traversaient l’esprit : allait-elle me plaire ?, mon érection n’allait-elle pas me trahir ?. Plus le temps de cogiter, j’étais à la porte de la suite, située au dernier étage du Palace… Elle avait suivi à la lettre les recommandations de l’amant. Le moins que nous pouvions dire, est qu’elle occupait merveillement bien l’espace. En levrette sur le lit king size, je devais m’occuper dans un premier temps essentiellement de son cul… Et cette imposante soumise, par la taille, et par la tenue, avait un séant aussi acceuillant que son sexe annelé. Tatiana en imposait, elle avait reçu l’ordre de ne pas s’exprimer, malgré mes assauts au fond de son cul de plus en plus forts. Pour tout vous avouer, j’adore sodomiser une femme, et on me dit, en toute modestie, excellent dans le domaine…

Fermement aggripé à sa taille, j’en profitais pour utiliser le paddle de temps en temps pour marquer ses fesses.

Petra sur les toits de Paris
La chatte sur le toit brûlant

Le prolongement du Gang Bang Fetish

Avec délectation, ma pénétration était de plus en plus vigoureuse, intense, je serrais les dents et lui baisais copieusement ce cul, comme une chatte… Mais je commençais à fatiguer. Heureusement, Marco et Franck me rejoignaient tout aussi discrétement que je ne l’avais fait. Toujours dans son cul, Tatiana avait deux sexes en bouche, qu’elle sentit grossir au fond de son palais. Mais elle ne souhaitait pas de délicatesse, nous l’avions bien compris… Comme nous avions compris qu’elle ne pouvait toujours pas s’exprimer. Les odeurs de cyprine envahirent peu à peu la suite, et je compris rapidement pourquoi… Marco, pendant que je continuais à lui labourer le séant, pratiquait le squirt. A chacun son péché mignon, cet artiste des doigts était capable de faire fontaine n’importe quelle femme… Et les draps de tardèrent pas à être littéralement innondés…

Paris by night
Paris by night

Paris ce soir-là nous appartenait

La chambre était séparée du salon par une porte coulissante, et ce fut dans le salon qu’allait se dérouler le deuxième acte de cette extraordinaire soirée. Pendant que nous dissertions avec le mari dans la chambre, Sven, l’amant, amateur de shibari, avait savamment ficelé Tatiana. Et quand la cloison s’ouvrit, nous la découvrions menottée, debout, un crochet anal en place. Cette fois-ci, Sven nous lança : »Messieurs, sa bouche et son sexe vous sont offerts ! ». Et d’ajouter : « faites-en bon usage ! ». Autant vous dire que personne ne se fit prier….

Cette soirée nous marquerait à jamais, le lieu exceptionnel, le couple qui l’était tout autant, l’amant sans oublier mes deux complices. Et bien entendu la star de la soirée, Paris qui nous ouvrait ses bras, et nous offrait un splendide spectacle dans le brouillard automnal…

Update spécial Cornonavirus :

Nos soirées reprendront, soit à partir de Juillet 2020, soit en Septembre 2020. Et si vous aussi, vous vouliez un Gang Bang ?

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris

Laisser un commentaire