Le saphisme des drôles de dames3 min de lecture

Mise à jour il y a

Le saphisme est un mot que je qualifierai de plaisant à écouter et à regarder. Encore plus quand une femme s’en empare et le prononce. Mais, en ce frileux soir de décembre 2009, je pus le lire sur les bouches de trois femmes… Lesquelles avaient tout simplement envie de profiter d’elles, de se déguster, de se savourer, avant de goûter à ces messieurs. Alors discrétement, patiemment, nous profitions de chaque moment avec délectation. Donc, à distance, nous attendions le feu vert, le top départ qui pouvait venir ou pas… Ces femmes avaient tout simplement envie de se faire l’amour, de baiser entre elles, au coin du feu. Cette soirée eut lieu le 13 décembre 2009, et en parcourant les formidables clcihés en noir et blanc, je ne pouvais que sentir la sensualité et la beauté de ceux-ci me frapper en pleine tête, me sonner… Le temps était suspendu…A leurs lèvres…

Profitez chères lectrices de ce récit, organisé par un homme, pour des femmes… Vous reprendrez bien un peu de Saphisme au coin du feu ?

Le saphisme au coin du feu

Le Saphisme au coin du feu

Nous retrouvions Serena, qui en plus d’aimer les femmes mais aussi la pluralité masculine, nous rappelait qu’elle souhaitait toujours sa boisson préférée : le mojito. Ce serait donc une soirée sous le signe du saphisme, mais aussi et surtout sous le signe de l’hédonisme. Où le plaisir comme leitmotiv… Ce plaisir que j’ai quand j’organise, quand je suis acteur ou voyeur. Mais aussi quand j’écris des articles que je vous offre. Mais cette soirée était aussi sous le signe des contrastes. En effet Nelly, la blonde Polonaise était aux antipodes de Serena, la brune méditerranéenne, d’origine Italienne, au tempérament volcanique. Nul doute que leurs baisers allaient faire des étincelles, le chaud et froid se mariait à merveille, nous pouvions le constater…

Le saphisme et ses plaisirs

L’appétit dévorant des déesses de l’amour

Sur le canapé, un bandeau sur les yeux, Nelly masquait sa timidité du mieux qu’elle le pouvait. Mais ne se fit pas prier pour acceuilir entre ses bras, la sulfureuse latine. Donc, elle prendrait les choses en main. Presque Domina, sous l’effet de sa libido ou des mojitos. Or cette passion débordante transpirait en direct, mais aussi au travers des photos que nous vous offrons… Serena occupait l’espace et menait la danse. Cela se voyait et sentait. Sa bouche mordillait la délicate poitrine de Nelly, ses doigts caressait sa vulve ruisselante de cyprine… Sa voix guidait la belle Polonaise et la poussait dans ses retranchements. Nelly ne tardait pas à jouir…

le sasphime quand la brune caresse les seins de la blonde

Une femme avec une femme… Le saphisme dans tous ses états

L’air de Mecano aurait put passer en boucle ce soir là, tant la voix de la belle Ana Toroja se serait mariée à merveille. Mais une femme avec une femme, ne vaut pas le titre originel, qui donne la chair de poule… Ce soir-là c’était bien : « Mujer contra mujer », redondant dans ma tête… Nous étions fiers de pouvoir voir ce magnifique spectacle, de jouir avec elles. Mais surtout fiers de respecter à la lettre leurs moindres désirs… Alors j’écris ces lignes, et je ne peux contenir mon émotion. DIeu que c’est beau une femme !, Diantre que c’est bandant une femme !… Que je suis fier d’être organIsateur amateur de soirées libertines… Pour elles…

Nous étions submergés par tant de beauté, de sensualité, mais la soirée montait crescendo…

Nelly s'abandonne sous la langue délicate de Sarah

Le gang bang des drôles de dames

Mais patiemment Naomi qui jouait sur ses terres n’allait pas tarder à entrer dans la danse. Et autant en solfège, on a coutume de dire qu’une blanche vaut deux noires, autant ce dimanche ce fut l’inverse. Naomi, telle une star de cinéma éclaboussait de son talent l’écran. Magnifique femme Sénégalaise, à la posture impeccable, soumise avec les hommes, mais dominatrice avec les femmes, elle décida d’enmener Nelly à l’étage pour la placer sur le sling. Notre belle Polonaise ne tarda pas à sentir le doigts de Naomi au fond de sa bouche et le bruit de sa bouche suçant les mâles les uns après les autres. Elle n’avait pas son pareil pour nous faire bander. Donc nos sexes prêts à pénétrer Nelly avec envie, nous faisions preuve d’une extrême délicatesse, afin que le changement ne soit pas, pour elle, trop brutal.

Nelly mordille les doigts de Naomi, l'expression du saphisme

La femme objet au service des femmes et des hommes

Nelly subissait, mais avec plaisir les assauts de ces deux femmes et des 5 hommes présents. Nul doute que pour sa première fois, notre superbe blonde allait garder un formidable souvenir de ce moment hors du temps. Et comment ne pas en être fiers puisque nous y avons grandement contribué… Réaliser des fantasmes, nous le faisons depuis presque vingt ans, et quelque chose me dit que nous continuerons à être les dignes représentants de ces formidables souvenirs…

Update spécial Cornonavirus :

Nos soirées reprendront, soit à partir de Juillet 2020, soit en Septembre 2020, en attendant vous pouvez toujours nous contacter pour une demande d’organisation de gang bang.

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris

Laisser un commentaire