Exhibition sexy et Road trip érotique en limousine3 min de lecture

Une fois n’est pas coutume, point de récit de gang bang, mais celui d’une soirée extraordinaire… Un formidable Road trip déjanté en plein Paris, en limousine. Et une virée ponctuée de folles exhibitions dans les beaux quartiers Parisiens. Qui plus est, j’étais fier de répondre par la positive à la demande de Naomi et Alain. En effet, la belle Sénégalaise, amatrice de mise en scène, souhaitait jouer une assistante de direction. Quant à votre serviteur, il serait cantonné au rôle du pdg lubrique. Baladés dans cette sublime Lincoln de 15 mètres aux vitres opaques, nous pouvions jouer et jouir à loisir, dedans et dehors. Pour le jeu, qui mieux que notre beauté ébène ?. Je vous invite donc à découvrir la reine de l’exhibition sexy. En espérant que mes mots vous feront autant frissonner que les photos qui illustrent cet article.

Exhibition sexy de Naomi en limousine

Paris, sa limousine, sa beauté Sénégalaise et moi

Paris à l’honneur, ses rues, ses pavés, ses monuments, mais surtout la sublime Naomi, toujours aussi belle et charismatique. Or cette dernière était particulièrement élégante ce soir-là. En effet, vêtue d’un tailleur couleur sombre, et de bas de marque Cervin, elle arborait aussi d’élégants escarpins. La bougresse avait même poussé le vice jusqu’à choisir le carnet de circonstance pour la prise de notes. Ainsi que des lunettes pour coller au plus près à son personnage. Mais je pus constater qu’elle avait innocemment oublié sa culotte… Mais pour tout vous dire, je pense que l’oubli n’en était pas un, et lui permettait de se livrer à son jeu préféré. Effectivement, l’exhibition sexy dont elle était friande, dans les rues de notre belle capitale, au pied de la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, l’Obélisque…

Exhibition sexy de Naomi au pied de la tour Eiffel

Une exhibition sexy, puis deux, trois sous le regard amusé des touristes

La limousine nous attendait, rutilante, au parking de l’étoile. Mais ma surprise fut grande quand j’ouvris l’imposante porte du monstre d’acier. En effet j’y découvris la belle Naomi, les jambes écartées. Avec un doigt sur son clitoris l’autre tenant son crayon, qu’elle prenait un malin plaisir à sucer… Je vous laisse imaginer la scène, sans oublier la tête de notre chauffeur hilare. Lequel complice ne put cacher cette bosse qui pointait sous son pantalon de costume. Tant qu’à faire, j’avais demandé à Simon, notre chauffeur d’un soir, de porter la casquette. Enfin installés, plus que confortablement, j’en profitais pour dicter à Naomi l’ordre du jour de la réunion du lendemain. Et je constatais amusé, que le stylo était passé de sa bouche à son entrecuisse. Alain, l’époux candauliste et adepte de cuckolding partit dans un fou rire. En effet il ne connaissait que trop bien la lubricité de sa femme…

Puis vint le premier arrêt de notre limousine, au pied de l’arc de triomphe. Puis le premier croisé, décroisé de Naomi… A la vue de sa vulve, Simon frôla la crise cardiaque. Quant à moi je ne pus que contenir mon excitation, qui se faisait de plus en plus forte.

Naomi s'exhibe et nous montre ses fesses au pied de la tour Eiffel

Naomi exhibait sa plastique de rêve au pied des mythiques monuments Parisiens

Pour le deuxième arrêt, ce fut au pied de l’obélisque de la concorde. Où Naomi profitait de l’obscurité pour tenter quelques poses de circonstance. Mais je dois vous avouer que je ne me souviens plus du nombre d’hommes et de femmes qui vociféraient à la fenêtre de leurs voitures. D’ailleurs, aucune insulte mais plutôt une forme d’envie ou de bienveillance. Il est vrai qu’elle est fort belle, notre libertine. Finalement, certains se demandaient sans doute si un quelconque producteur de films pornographiques n’était pas dans le coup. Mais point de Dorcel, juste des amateurs joueurs. Fiers de notre tour de passe passe érotico-libertin en plein Paris. Ce soir-là, la vulve de Naomi prit l’air, mais la température le permettait. La température mais surtout l’envie. Car je savais pertinemment que notre Sénégalaise préférée aurait fait la même chose, avec une météo moins favorable.

Une expérience que Naomi n'est pas prête d'oublier : road trip en limousine

Les jeux sexuels en roulant, une expérience osée mais non sans risque

Simon quant à lui restait dans la voiture pour sécuriser cette étape libertine. S’amuser c’est bien, mais penser à son intégrité est un plus. Puis vint le temps des jeux sexuels dans la limousine, après l’exhibition sexy, en direction cette fois-ci de la tour Eiffel. Alain répondit aux ordres de l’autoritaire épouse, qui lui ordonna de nous servir du champagne. A peine le précieux breuvage en bouche, elle en profita pour extirper mon sexe. Et s’activa sur celui-ci dans un frénétique va et vient buccal. Jamais la fameuse pipe au champagne ne m’avait semblé si délicieuse. Mais après la divine fellation, j’eu le droit à une moins extraordinaire levrette. Et croyez moi, rarement dans mon expérience libertine, je n’ai eu la chance d’avoir, entre les mains, un séant aussi ferme… Tout autant qu’une cambrure aussi prononcée,.

La fin de l’exhibition sexy à cause de la gourmandise de la limousine

Déjà une heure trente que nous roulions, et j’étais désormais certain d’une chose : une Lincoln consomme bien plus qu’on ne peut l’imaginer. Et il était grand temps pour nous de rentrer. Naomi quant à elle, insatiable, en redemandait toujours plus. Mais aujourd’hui encore, je me demande ce qu’elle avait le plus apprécié, entre les incroyables exhibitions et les jeux sexuels. Certainement un mélange des deux. Ah si le pavé parisien pouvait parler, que nous dirait-il ?, qu’il a été foulé par la plus sexy des libertines ?… Qu’il n’est pas prêt d’oublier cette extraordinaire exhibition sexy ?. Nul ne le saura. Ce que nous savons en revanche est que notre plus belle soirée sera la prochaine. Alors si vous aussi, femme ou couple avaient envie de vous éclater, passez par notre formulaire de contact.

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris

Exhibition sexy et Road trip érotique en limousine3 min de lecture
4.6 (91.11%) 9 vote[s]

Laisser un commentaire