pluralité masculine

L’anniversaire libertin de la belle Camille

On m’a souvent demandé ce que je préférais dans un gang bang. D’abord, si je devais faire une réponse claire je dirai : l’avant, le pendant, et l’après. Donc, dès la réception du mail de notre belle libertine presque un mois à l’avance, je prévoyais une très belle soirée. Fort de mes expériences, et de libertin, et d’organisateur de gang bang, je savais pertinemment que ce moment allait être très réussi. De plus son mail était on ne peut plus clair et précis. Puisque notre brune incendiaire souhaitait trois hommes, de préférence bruns, à l’allure sportive. Mais surtout élégants dans le verbe et la prestance. Et pour couronner le tout, ce serait une soirée spéciale : son anniversaire libertin.

Et cela tombait bien, puisque j’avais exactement cela dans mon catalogue de complices libertins. Il ne restait plus qu’à régler les détails de l’heure, du choix des boissons, et de l’endroit. Je vous invite donc chères lectrices, chers lecteurs à parcourir cet article, sobrement intitulé : l’anniversaire libertin de Camille.

Anniversaire libertin pour Camille avec trois hommes

S’offrir trois hommes pour son anniversaire libertin

Le jour j avançait à grands pas, mais une mauvaise nouvelle me parvenait sur WhatsApp. En effet Elyas ne pourrait être des nôtres. Pourtant, il correspondait en tous points à la demande de Camille. En effet, elle m’avait bien précisé ses desiderata. En cela, je ne souhaitais pas la décevoir. Marco, quant à lui, la moitié de la douce @taniadesiles avait été le premier à valider sa présence. Et avec lui, j’étais certain de ne pas être à côté de mon sujet. Ensuite, je transmettais par mail ma photo à Camille, elle me trouvait bel homme. Donc je serai le deuxième homme de cette folle soirée. Quant au troisième complice, les choix s’offraient à moi, soit Christophe, soit Nicolas. Ce serait donc ce dernier à s’offrir à la belle.

Camille déballa avec gourmandise ses trois cadeaux d’anniversaire

Puis le soir venu, nous étions prêts à tout pour qu’elle se souvienne du passage à sa trentième année. En somme que son anniversaire libertin lui soit inoubliable. A mesure que le temps passait, j’étais sûr de la fiabilité de notre désirable libertine. Et comme prévu, quinze minutes après l’heure que nous avions fixé, elle sonna à la porte du cossu appartement Haussmannien. A l’écriture de ces lignes, j’en souris aujourd’hui, car elle m’avait assuré de son léger retard. Du fait, selon ses dires, de la dernière touche de maquillage… A cet égard, je la complimentais, la trouvant encore plus jolie que ses photos ne le laissaient percevoir. Puis Camille, une fois les présentations faites, nous remercia pour avoir répondu à sa demande. Elle prit place sur le canapé, Nicolas se tenait à sa gauche, Marco quant à lui débouchait la première bouteille de Mumm.

Trois hommes pour ses 30 ans, un bien bel anniversaire libertin

Le Carpe Diem à l’honneur, cueillir la rose avant qu’elle ne se fane

Ainsi, je constatais que la tension sexuelle s’intensifiait peu à peu… De telle manière que les jeux commencèrent très rapidement… La soirée était lancée, sans doute que l’envie des différents protagonistes y était pour beaucoup. Mais qui dit cadeau, dit déballage, et nous nous laissions faire. Car, elle avait insisté pour nous dévêtir. Les mains et la bouche de notre belle trentenaire faisaient divinement le reste. Comme à mon habitude, mon côté perfectionniste prenait le dessus, et j’avais insisté pour que Camille soit copieusement embrassée, et caressée. En conséquence, tous avaient joué le jeu, et ce fut une véritable symphonie de jouissances, et de cris de plaisir qui résonnaient dans l’appartement.

La puissance des étreintes et des mots comme la conclusion de l’anniversaire libertin

Pour que la belle puisse être pleinement satisfaite, la partition devait être parfaitement exécutée. Ainsi donc il y a des soirées où l’alchimie est telle, que nous avons le sentiment de marcher sur l’eau… Après un dernier long soupir, la divine créature se fendit d’un mot qu’elle répéta trois fois. Ce mot résonne encore aujourd’hui dans ma tête. Et si finalement le mot merci n’était pas la plus belle rime à associer à Gang Bang à Paris ?. Et si vous aussi avez compris que pour qu’un gang bang soit réussi, il faut impérativement des hommes à la disposition d’une femme et non l’inverse, je vous invite à nous contacter, nous ferons tout pour que cette escapade soit inoubliable…

Crédits Photos : © Olivier Bernard

La soirée gang bang de la mante religieuse

Nombreuses sont les femmes qui sont venus toquer à notre porte. Par contre, certaines d’entres elles, de par le jeu où la situation, m’ont laissé un souvenir impérissable. Camille est de celles-là, à la fois belle, qui vous éblouit par la finesse de ses traits. Mais aussi parce qu’elle cache admirablement bien son jeu. Cette femme est un volcan en sommeil, une mante religieuse, et quand elle se réveille, gare à vous !. D’ailleurs, ce ne sont pas les quatre hommes, dont votre serviteur, présents ce soir d’été qui me contrediront. Je vous invite donc à découvrir la soirée la plus déjantée de l’été. La soirée gang bang de la mante religieuse.

La soirée gang bang de Camille

Quelques coupes de bon Champagne pour désinhiber

La réussite d’une soirée gang bang ne peut se prévoir à l’avance. Mais une chose est sûre, si vous ne mentez pas, vous aurez bien plus de chances que tous repartent ravis. Ne pas mentir, c’est garantir tout d’abord le nombre exact d’hommes, pas un de plus, pas un de moins. Mais sachez aussi qu’ offrir du bon champagne et un cadre cossu rassurent indiscutablement. Courtement vêtue, Camille arriva aux bras de Marc, qui lui, libertin aguerri, déparait presque aux côtés de la frêle créature. Sa beauté nous éblouissait, tout autant que sa grande timidité. Mais les bulles de sa boisson préférée ne tardèrent pas à faire effet. Et tout en lui souriant, nous en profitions pour poser chacun une main sur ses cuisses. Elle était semble-t-il sensible aux caresses et aux flatteries prononcées par les messieurs…

La soirée gang bang de Camille

Mettre en confiance la femme est la réussite d’une soirée gang bang

Camille s’abandonnait petit à petit, et laissait Chris déboutonner son chemiser. Tout en acceptant l’agile main de Pierre dans son entrecuisse. Le regard complice de Marc, son amant, lui suggérait de s’abandonner. Mais avait-elle besoin de se sentir rassurée ?. En effet, sa soirée gang bang était fidèle à notre promesse. Et, comme nous l’écrivions dans un précédent article, elle pouvait constater qu’elle était la reine de cette nuit estivale. Nous découvrions la sensibilité et la beauté de sa délicate poitrine. Et petit à petit le rouge fit son apparition sur ses joues et sur ses fesses. Mais pour ces dernières, nous savions qu’elle en était la cause : la dextérité de Christophe, le roi de la fessée… Petit à petit, des cris s’échappèrent de la bouche de Camille… Les jouissances auraient ce soir-là la part belle.

La soirée gang bang de Camille

La mante religieuse jouait avec les hommes

Nous assistions à la transformation de la délicieuse soumise, car elle prenait les choses en mains. Engloutissant avec délectation les sexes qui se présentaient à elle. D’une agilité déconcertante, elle s’occupait en même temps de tous les messieurs présents. Quant à Marc; il quitta petit à petit son costume de candauliste passif et voyeur, pour endosser celui de sodomite. C’est ainsi qu’en levrette, son sexe labourait frénétiquement le séant de la belle. Pendant qu’elle me suçait et branlait les deux autres queues. C’est à ce moment précis qu’une image me traversa l’esprit. Celle d’une mante religieuse qui s’offrait aux hommes, comme pour mieux les dévorer ensuite…

La soirée gang bang de Camille

La soirée gang bang de l’été sera aussi celle de l’année

La femme que nous découvrions ce mercredi soir n’en finissait pas de nous surprendre. Pour ne rien vous cacher, je m’interrogeai sur le nombre d’hommes. Était-il suffisant ?, Marc pensait que oui, même si Camille n’en parla pas. Pour ma part, je pensai qu’un homme en plus n’aurait pas été de trop. L’intensité des coïts me sidérait, car non imposée par les mâles, mais par Camille le métronome d’un soir… La mante religieuse venait d’éponger littéralement Marc qui rendit les armes en premier. Excité qu’il était par sa maîtresse, et par le spectacle offert. Car nous pouvions bien parler de spectacle, tant visuel, qu’auditif. En effet les vocalises de la belle Camille furent telles, que nous dûmes passer un cd en fond sonore…

La soirée gang bang de Camille

Une soirée libertine sans aucun tabou

Où allait-elle s’arrêter ?. La seule qui pouvait arrêter les jeux était celle-là même qui nous avait confié les clefs de sa sexualité. Or nous comprîmes que nous étions les apéritifs de sa gourmandise. Je crois me souvenir en écrivant ces lignes, qu’il était question d’une virée aux chandelles après notre soirée gang bang. Mais avant cela, place à la légendaire double pénétration. Et là je vous vois glousser, derrière vos écrans. Facile de l’écrire, mais plus difficile à réaliser, car cela relève plus de l’acrobatie qu’autre chose. Pourtant grâce à l’excitation collective, cette pratique fut un succès. D’ailleurs, ce ne furent pas une, ni deux, mais trois doubles pénétrations qu’elle apprécia particulièrement…

La morale de l’histoire libertine

Nous avons compris que la femme qui nous sollicite se doit de garder un souvenir inoubliable de sa soirée. Aussi, je pense aujourd’hui pouvoir écrire que Camille n’oubliera pas ce moment. Ni même Pierre, ou Christophe, ou Marc, ou encore votre serviteur… Ce fut pour elle une première, et dieu sait si les premières fois sont importantes. Et si vous aussi madame, vous vous demandez comment cela se passe, je vous invite à lire cet article qui vous éclairera. Ou encore ce dernier qui est le parfait guide pour bien organiser une soirée gang bang. Depuis la création du site il y a de cela 17 ans, notre philosophie reste la même : le plaisir en toute sécurité. En 2019, nous entamerons notre dix huitième année d’amateurisme. Donc d’amour du libertinage, mais surtout de celle qui est sans cesse à l’honneur ici, la FEMME.

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris

Gang bang de la femme mariée

En dix sept ans d’organisation de soirées libertines en tous genres, jamais nous n’avions pu réaliser ce type de fantasme. Sans doute à cause de de la dimension symbolique du mariage. C’était sans compter sur la sublime Naomi, certainement une des plus belle libertine jamais rencontrée. Laquelle décida de nous contacter, afin de s’offrir à quatre messieurs pour son gang bang. Mais pas n’importe lequel, le gang bang de la femme mariée !.

gang bang de la femme mariée

Le gang bang de la femme mariée, un fantasme difficilement réalisable

Samedi 23 Juin 2018, après la cérémonie de mariage, nous retrouvions Naomi en fin de soirée dans un hôtel Parisien 4 étoiles. Et elle avait ordonné à son époux légitime, cocu soumis de son état, de rester dans leur somptueuse propriété des Yvelines. Ainsi, elle retrouvait son amant à l’hôtel, et quatre messieurs du groupe pour ce qui s’annonçait être une extraordinaire soirée. A vrai dire, elle était radieuse, dotée d’une beauté sculpturale qui aurait fait bander monsieur le curé…

Puis, je fus le premier à retrouver l’amant dans le parking de l’hôtel. Ainsi donc, nous nous dirigions vers la chambre, et dans l’ascenseur, il me donnait ses instructions. Une fois arrivé à l’étage, mon cœur battait la chamade. Mais j’étais loin de me douter de ce qui m’attendait derrière la porte leur suite.

la femme mariée offerte à quatre hommes

La nuit de noces à l’image de sa libido explosive

Naomi me fit un grand sourire, posa son bouquet, et partit me servir une coupe de Piper Heidsiek rosé. Puis s’agenouilla devant moi afin de me prodiguer une extraordinaire fellation… Tout en fixant mon regard, elle s’activait à passer sa langue jusqu’aux testicules. Puis, imprima sur mon sexe, un va et vient de plus en plus rapide. Par souci d’esthétisme, j’enfilai un préservatif blanc qui allait de pair avec sa somptueuse tenue.

Et en levrette les mains gantées jointes, elle donnait l’impression de prier le seigneur ou bien d’implorer son pardon… Quel bonheur de pénétrer son intimité, mais je ne vous cache, pas fidèle lectrice, que je fus ce soir là très délicat. Sans doute par peur d’abîmer l’habit… Soudain on frappa à la porte, et l’amant hilare se dirigea vers celle-ci. En fait, c’était le room service qui apportait des coupes supplémentaires. Avait-il vu la belle s’offrant, ou entendu ses gémissements ?, nul ne le saura jamais, mais un grand rictus illumina mon visage.

la femme mariée en levrette

Les hommes au service du plaisir de la femme mariée

Déjà une bonne demie-heure que nous jouions Naomi et moi, à enchaîner les positions acrobatiques, sous l’objectif de l’amant. Par la suite, Stan, Christophe, hervé et Olivier connurent la joie de participer à cette extraordinaire soirée, dont aujourd’hui ils me parlent encore. A ce sujet, sachez que Naomi n’a pas beaucoup de tabous , si ce n’est la sodomie et les éjaculations buccales. Aussi pour la scène finale, et comme pour compléter ce tableau visuellement magnifique, elle nous demanda d’éjaculer sur son voile, sa délicate langue derrière celui-ci appelant le sperme…

Le gang bang de la femme mariée n’est plus un fantasme, ni pour elle ni pour nous, nous l’avons réalisé…

Si du reste Madame, vous aussi, vous souhaitez réaliser un fantasme, je vous invite à lire l’interview de Bertrand par Tatiana du blog Desculottées.

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris

La sodomie et les jeux lubriques de la belle Nikie

Nous connaissons Nikie depuis quelques années. Et je me souviens de cette demande de contact qui tomba un soir de pluie. Aussi de ma surprise à la vue de sa photo : sa ressemblance avec Joanna Lumley… Avec elle rien ne presse jamais, elle nous contacte une à deux fois par an, et nous dévorons chaque instant goulûment. Comme souvent avec les femmes qui viennent à nous, nous voyons évoluer leurs demandes au gré de leurs libidos. Force est de constater que nous sommes à chaque fois plus surpris. En effet, Nikie est devenue une redoutable spermophile en plus d’être une adepte de longues sodomies.

Les sodomies de nikie

Spermophile et adoratrice de sodomies en douceur

Mais Nikie se dévoile chaque jour un peu plus, ainsi, nous l’avions quitté coquine, espiègle, pour mieux la retrouver, lubrique. Adoratrice de sodomies et de jeux de sperme. Pour notre prochaine rencontre, elle nous a fait la promesse de garder son chapeau de mère Noël. Et ce durant les ébats, mais pour le reste, nous savons qu’elle et son compagnon nous réserveront des surprises.

Aurons-nous droit au Glory hole ?

Lors de notre dernière venue, le compagnon de la belle évoqua la confection d’un Glory hole , mais au delà de l’anecdote, la seule chose qui compte est le plaisir de la belle. Ils seront donc trois messieurs, lesquels seront à son entière disposition en cette soirée d’hiver, juste avant que le père Noël passe déposer ses cadeaux au pied du sapin. Du bon champagne, des rires, de la joie, de la bonne humeur et ce formidable mélange d’excitation et de perversité…

La sagesse de la belle contraste avec ses élans fougueux

Nikie est une fausse calme, quand elle décide de lancer les ébats, nous ne savons pas quand cela s’arrêtera, mais une chose est certaine, c’est un formidable cadeau de fin d’année qu’elle nous fait là. Merci à vous, femmes et couples d’oser nous confier la clef de votre sexualité, l’espace de quelques heures

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris

Soirée gangbang où l’osmose des plaisirs

Et si Rubis était le coup de cœur de 2016 ?, finalement nous sommes en droit de nous poser la question… Une soirée gangbang en tous points extraordinaire où elle a tenu dignement sa place, en confiant sa sexualité à quatre inconnus. Lesquels messieurs furent surpris par tant d’audace, de grâce, de gentillesse et d’élégance. Comme souvent, la belle nous a contacté via notre formulaire.

soirée gangbang de Rubis

La confiance est la clef du succès d’une soirée gangbang

Christophe, Milass Hervé et votre serviteur en étions. Armés de nos sourires, équipés de nos préservatifs, nous avions fait le choix à nouveau de la qualité… En effet Mumm et Piper Heidsiek étaient les boissons des ébats. Après presque une heure de retard, elle sonna à la porte, Je marchai rapidement pour aller à sa rencontre, lui ôter son manteau et lui passer son collier de soumise, avant de la conduire à ces messieurs. En faisant les présentations, je remarquai à quel point Rubis était à l’aise, et avait envie de s’abandonner. Mais avait-elle oublié sa punition ?…

Une présentation à la hauteur de son grand appétit

Son heure de retard ne pouvait rester impunie. A quatre pattes, Rubis se dirigea vers Christophe et Hervé, assis dans le canapé. Puis ce fût au tour de Milass de goûter à sa bouche vorace, quant à moi je tenais la laisse. Puis de l’autre main, j’en profitais pour contrôler l’état de son excitation en la pénétrant de mon majeur… Elle ruisselait, son regard changea, animé par la lubricité, elle en voulait toujours plus. Quid de son superbe porte-jarretelles, allait-il tenir lorsque vint l’heure de sa double pénétration ?, Elle ne s’en souciait guère, occupée qu’elle était à prendre du plaisir et à en donner… Elle réclama une pause champagne, après avoir été délicieusement fistée par Christophe… Un tour à la salle de bain puis la valse reprenait de plus belle…

A très bientôt belle Rubis, je sais que vous avez adoré, mais savez-vous que nous aussi ?…

Crédits Photos : © Rubis

Epicurienne, Constance l’est

La pluralité n’a pas de secret pour elle

Elle est une adoratrice des soirées raffinées. Elégante, adepte du plaisir sous toutes ses formes. Constance nous contacte au gré de ses envies. Epicurienne, elle dévore les hommes qui se présentent à elle. Volcanique, elle cherche encore le mot tabou dans le dictionnaire. Son pêché mignon : la sodomie, la double pénétration, le sperme et l’exhibition. J’ai en souvenirs une escapade Parisienne en limousine où elle prit un malin plaisir à s’exhiber sur le périphérique…

Souvent chaussée de Louboutin, elle était le jour du cliché, parée de bas Cervin… Et j’ai encore en mémoire son parfum en tête malgré le temps qui passe.

La soirée se déroula en compagnie d’une autre femme Belge, de passage à Paris. Victor nous accueillit dans son magnifique appartement Haussmannien où les deux femmes, parfaitement en confiance, s’adonnèrent aux plaisirs saphiques. Quant à nous, nous envisagions de lui faire goûter à ceux de la pluralité masculine.

Une épicurienne avertie en vaut deux

La soirée prenait une tendance Porno chic, où elles firent leur casting, n’oubliant pas qu’un gang bang, ce n’est finalement qu’une recette de cuisine. En effet, tout est dans le dosage des ingrédients. Et quand on a la chance d’avoir deux expertes aux commandes, le soufflet ne risque pas de retomber. Des heures et des heures de plaisirs, puis des pauses, du très bon champagne, des petits fours et tous cela sans aucune participation financière…

Nous attendons des nouvelles de la belle, demain, dans 15 jours, dans deux ans, peu nous importe le plaisir sera au rendez-vous.

Merci à tous les participants d’avoir joué le jeu. Merci également et surtout à cet extraordinaire photographe que j’ai eu la chance de croiser et qui a un talent fou : Numa. Parcourez son site vous ne serez pas déçu, élégance et raffinement s’y conjuguent avec un réel bonheur… Mais finalement, n’est-ce pas la philosophie de notre site ?

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris

Naomi la libertine jusqu’au bout des ongles

Naomi est certainement une des plus belle femme libertine rencontrée dans la longue histoire du groupe. D’origine Africaine, j’ai tout de suite accroché avec elle, tant physiquement que mentalement. Or Naomi et sa moitié Phil rencontraient les déboires de beaucoup de libertins sur Netechangisme, Quand les rencontres se faisaient avec un autre couple, lui n’accrochait pas avec la femme. Alors que Naomi devenait l’attraction de l’homme, ébloui par tant de beauté. Donc l’un s’ennuyait alors que l’autre pouvait jouer mais ne le faisait pas… Par conséquent, une situation fortement dérangeante qui a fini par les décider à nous contacter.

la libertine aux orgasmes à répétition

Alain, candauliste jouissait fortement à la vue de sa femme « offerte » à des hommes, laquelle jouissait également, mais pas pour les même raisons… Je ne sais plus combien de soirées j’ai organisé pour elle, j’en garde d’excellents souvenirs. Mais un des plus marquant restera certainement ce périple en limousine. Or avec le recul, je constate que cette femme m’a toujours donné envie de me transcender, de la surprendre. Jamais je n’ai pris autant de plaisir à concocter des scénarios toujours plus élaborés les uns que les autres…

La première pluralité masculine

3 hommes pour leur première fois, et 7 hommes pour sa dernière soirée avec nous. Lesquels montaient dans la chambre d’hôtel par grappe croissante à chaque heure passée. Elle tenue en laisse, moi la guidant tout au long des ébats. Donc je puis vous l’avouer enfin, ce soir là mon seul plaisir fût cérébral mais ô combien puissant. Avec ces deux-là, c’est le jeu qui primait, Libertiner s’est conjugué au féminin avec cette déesse à l’appétit insatiable dont l’endurance pouvait lui permettre de prendre du plaisir, même parfois 4 heures durant.

Naomi, j’ai envie de te murmurer à l’oreille sous l’œil de ton mari, que tu nous manques, que tu me manques…

Naomi, c’est toi là-bas qui me sourit ?

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris

hédonisme et Camille ne font qu’un

Camille est l’agréable surprise de notre aventure. Nouvelle compagne de Marc, douce, d’une grande timidité, mais volcanique dès qu’elle se sent en confiance. Mais dans le loft blanc de Pierre, l’atmosphère était pesante. Car toujours cette peur de se faire planter à la dernière minute… C’était notre deuxième soirée avec Marc, la première avait eu lieu dans un grand appartement en chantier en face de l’ancien siège de l’UMP, rue de la Boétie. Où Nous étions en bleu de travail, ouvriers d’un soir qui attendions une magnifique soumise tenue en laisse… Hédonisme je t’aime.

Hédonisme quand tu nous tiens

Confortablement installée dans le grand canapé blanc, la belle trentenaire croisa et décroisa ses jambes. Une coupe de bon champagne à la main. Christophe, libertin aguerri, attendait le bon moment pour passer sa main sur la cuisse, puis descendre délicatement vers cette vulve trempée. Ce qui avait le don d’amuser au plus haut point Marc, et faire apparaître le rouge aux joues de Camille. Elle s’abandonna lentement, cherchant du regard son mentor, tout en libérant les sexes gorgés de désir de Christophe et de votre serviteur.

Cueillir la rose avant qu’elle ne se fane

L’ hédonisme transpirait même des murs du loft d’artiste. Les cris de jouissance de Camille, associés aux puissants râles de plaisir des trois hommes. Et obligèrent Pierre à les couvrir par les décibels de son cd. Carpe Diem encore et toujours ce soir là, et puisque nous profitions du moment présent, nous avions également envie de donner le meilleur de nous-même. Camille spermophile souhaitait recevoir sur son doux visage le sperme des quatre messieurs. Une fois cette tâche effectuée, nous la vîmes réajuster sa robe rouge, remettre en place son chemisier, passer son rouge à lèvres vif, se parfumer puis nous saluer tout aussi timidement qu’à son arrivée.

Crédits Photos : © Gang Bang à Paris