La parfaite alchimie libertine d’une soirée gang bang2 min de lecture

Nous recevons des mails à profusion de couples pour l’organisation de gang bang. Mais celui-ci attira notre attention, car monsieur et Madame se présentaient comme : » très unis et amoureux ». Le genre de couple dont vous percevez rien qu’à la lecture de leurs écrits, qu’ils sont formidablement complices… Nous nous devions donc de ne pas les décevoir. Pour cela,je disposais de tous les ingrédients nécessaires : un luxueux appartement Haussmannien dans les beaux quartiers Parisiens. Mais aussi, quatre hommes du groupe, élégants dans le verbe et la tenue. Enfin du champagne de marque MUMM et des préservatifs Manix skyn. Le cadre trouvé, il nous fallait bloquer la date idéale qui convenait à tous. Et attendre toujours avec le même trac leur venue. Tels des chercheurs d’or, nous réussissions ce soir là à atteindre la parfaite alchimie libertine.

La parfaite alchimie libertine

Le respect à la lettre du fantasme de Madame

Solouna, souhaitait démarrer la soirée de façon ludique. En effet, après avoir bu quelques coupes de champagne bien fraîches, elle demanda à ELyas, son homme, de lui poser le bandeau rouge sur les yeux. Ensuite, celui-ci la conduisit jusqu’à la chambre. Ne me demandez pas pourquoi mais j’entends encore aujourd’hui le bruit de ses bottes sur le parquet. Une fois la belle au bord du lit, je sentais son souffle haletant : mélange de stress et d’excitation. Mais comme souvent dans ces cas-là, la main de son homme n’était pas loin, et elle la sentit aussitôt, en se fendant d’un sourire qui illumina son doux visage. Nous n’étions pas silencieux, nous la flattions, tout en profitant pour explorer en détails les moindres recoins de son anatomie. Cette belle soirée libertine démarrait sur les chapeaux de roues…

Solouna la libertine expérimente la parfaite alchimie du gang bang

La parfaite alchimie libertine continuait dans un rythme crescendo

La reine d’un soir plaisait, car ceux à qui elle avait choisi de s’offrir, bandaient copieusement. Habilement, notre déesse, la bouche fouillée par la langue de son homme promenait ses mains sur les corps de Stan et NIco. Et toujours aussi habilement, réussit à déboutonner les boutons de chemises de mes complices. Puis à extirper les sexes des caleçons. Lesquels queues piaffaient d’impatience de prendre l’air. Puis agenouillée, faisant preuve d’une grande souplesse, elle passa et repassa sa langue sur ces colonnes de chair tendue… La parfaite alchimie libertine se confirmait, et ce moment de grâce me rappelait la soirée gang bang de Camille. Comme à mon habitude, depuis ma place privilégiée, j’observais, je sentais et ressentais. L’intensité et la variété des pénétrations me sidéraient à croire qu’ Elyas connaissait le Kamasutra par cœur…

Soulouna la libertine en gang bang

L’ inattendu dénouement de cette folle soirée gang bang

Comme toujours, pour être certains de réussir une soirée, il faut écouter l’autre, tendre l’oreille, sentir quand les festivités doivent se terminer. Cela faisait plus d’une heure trente que la belle libertine multipliait les acrobaties… Pénétrée par devant, par derrière, elle souhaitait finir recouverte de sperme. Et c’est dans ces moment là que nous autres les hommes sommes en difficulté. Il nous faut caler notre éjaculation sur celle du voisin, et contrôler notre jet. Ne rigolez pas chère lectrice, cher lecteur, c’est tout un art. Mais comme elle avait commencé, la soirée Gang Bang de Soulona ne pouvait finir sur une fausse note…

A la fin de cette soirée, séduit par le profil d’Elyas, je lui demandai si elle acceptait de nous prêter Monsieur pour nos soirées libertines. Et Solouna accepta, Monsieur Coquinous92 fait aujourd’hui partie du groupe Gang Bang à Paris.

Crédits Photos : © Coquinous92